François-Michel Lambert
Face à la submersion du plastique dans nos océans, il nous faut bien plus qu’une charte

Communique de presse François-Michel LAMBERT député des Bouches du Rhône - Marseille, le 5 août 2019

Selon une étude de l’IFREMER la pollution plastique en Méditerranée est catastrophique, notre mer est la plus polluée d’Europe et la plus fragile. 1% des eaux salées mais 7% de la pollution plastique, une mer fermée qui se renouvelle en 90ans.
 
Brune Poirson, secrétaire d’Etat auprès de la Ministre de la Transition Ecologique, a présenté ce jour à la Seyne sur Mer (13) une charte pour apporter une réponse à la pollution plastique des mers et océans. Ainsi les communes respectant 5 ou plus des 15 points de cette charte se verront remis un label «Une plage sans déchet plastique ».
 
François-Michel Lambert, député des Bouches  du Rhône et porte parole UDE, a présenté en mars 2019 un rapport « Stop aux pollutions plastique», avec 49 propositions d’action en France, en Europe et dans le Monde. Le rapport sera mis à jour à la fin de l’été 2019.
 
«Quand on voit l’ampleur du problème, quand les scientifiques nous donnent les clés d’actions à mettre en œuvre, quant on sait qu’il faut s’attaquer à la source, nous ne pouvons qu’être dépité de l’action du gouvernement qui se contente d’une charte ‘plage sans plastique’ » déclare François-Michel Lambert
 
FM Lambert est le député porteur depuis 2015 des amendements d’interdiction de vaisselle plastique jetable, des gobelets et bols et autres objets en plastique à usage unique. Le gouvernement actuel s’est opposé à ses amendements. C’est d’une courte majorité qu’ils ont été adoptés.
 
« Encore une fois on fait porter la responsabilité au citoyen, à ‘l’autre’, cet imaginaire qui veut que ce soit forcément le voisin qui se comporte mal. A aucun moment n’est posée la question du modèle de société, de ces entreprises qui produisent et distribuent à tour de bras du plastique inutile, fléau de nos mers et océans » poursuit FM Lambert 
 
L’approche innovante de FM Lambert consiste à interdire en 2040 l’utilisation du pétrole pour fabriquer du plastique. En créant la rareté, cela génèrera une démarche d’économie circulaire pour réduire la consommation matière (supprimer des usages du plastique), remplacer le plastique où cela est possible, utiliser le plastique exclusivement où il est indispensable, mettre en place un modèle économique pour recycler tout le plastique en fin de vie. 
Pour changer de paradigme FM Lambert propose la création d’une Agence Nationale du Plastique afin de mobiliser tous les acteurs économiques, associations et élus sur cet objectif. Et de lancer un GIEC du plastique.
 
« Il ne nous reste plus de temps pour agir, le plastique envahit et détruit notre environnement. Bien plus que de chartes, c’est de courage politique, d’actions fortes et contraignantes dont nous avons besoin. J’invite le gouvernement à se hisser à la hauteur de l’urgence » conclut le député Lambert
 
Contact : 0611740407
 
Liens : 
https://wwz.ifremer.fr/Espace-Presse/Communiques-de-presse/Dechets-marins-en-Mediterranee-une-hausse-moderee-et-une-mission-en-cours
 
https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/19091-plagesansdechet-A4-WEB.pdf
 
https://www.fmlambert.fr/Pour-une-strategie-zero-plastique-petrole-d-ici-20-ans_a1179.html




© 2018