François-Michel Lambert
Territoires On vous aime !
Voici plusieurs semaines que les citoyens du monde entier s’interrogent sur les troubles qui agitent notre pays, se demandent quelles sont les revendications exactes, pourquoi des français se retrouvent autour de ronds-points dans des moments de fraternité ?

Cette France qui émerveille, éblouit la planète, cette France des Lumières, des philosophes, cette France si attirante de jeunes ou retraités, cette France créative dans l’art, la culture, l’ingéniosité, la « French Touch ». Cette France, terre historique de brassage celtes, gaulois, juifs, romains, arabes, africains, polynésiens, amérindiens, cambodgiens, vietnamiens, chinois, italiens, espagnols, arméniens, tziganes, polonais, russes, … tous réunis dans une unité des différences avec les bretons, corses, alsaciens, provençaux, pyrénéens, titi parisiens, ch’tis, gascons, antillais, maoris …autour d’une République laïque qui porte « Liberté, Egalité, Fraternité » aux frontons de ces 36000 mairies.

Cette France de la gastronomie, du vivre ensemble, reconnue Patrimoine Mondial de l’Humanité, autour des folies gourmandes de nos territoires, cette France aux 400 fromages, racontant leurs terroirs, les histoires de chacun, camembert, cancoillotte, emmental, brocciu, Saint Nectaire, Saint Marcellin, Tome de brebis des Pyrénées, bleu d’Auvergne, crottin de chavignol, roquefort, chabichou, époisses, …

Cette France s’est révoltée. Elle s’est levée face à ceux qui ont voulu annihiler ses différences, ses terroirs, ses histoires de fromages et de clochers, en imposant leur carré frais Gervais et leur récit américain artificiel.

Oui nous disons à notre France, celle de nos 66 millions de compatriotes, celle qui fait rêver tant et tant de citoyens du monde, cette France qui surprend derrière chaque vallon, montagne, dans les plaines, aux bords des mers, dans les villes et villages, cette palette de diversité, force unique, nous disons à notre France que nous la respectons, nous l’aimons !

Faisons vivre notre richesse de différences, croire en nos territoires aux hommes et aux femmes, à leurs légendes, goûter leurs patois, leurs traditions, leurs unicités brassées pour toujours se réinventer, pour être vivants.
« France des territoires, on t’aime ! »




© 2018